Biographie - Alexandre Barette

Après l’École nationale de l’humour (ENH) en 2002, Alexandre présente ses premières chroniques à la radio (CIMO-FM). Au printemps 2003, le public le découvre avec Sans Retenue, présenté dans les grandes salles du Québec.  Cet été-là, il participe au Festival d'humour d’Abitibi-Témiscamingue et aux galas Juste pour rire de Patrick Huard et de Louis-José Houde. L’automne suivant, il est chroniqueur dans la série jeunesse Têtes à Kat (Radio-Canada).  En juillet 2004, Alexandre revient au festival Juste pour rire (gala de Martin Matte) et est nommé pour «La découverte» du festival. À la télévision de Radio-Canada, il est de la série La Grosse minute et, avec la Tournée Juste pour rire, obtient trois nominations au Gala Les Olivier.

D’octobre 2005 à 2007, Alexandre Barrette anime avec brio les soirées Mercredis Juste Pour Rire mettant en vedette les humoristes prometteurs de la relève. Durant l’été 2006, il s’illustre derechef à Juste pour rire en animant Comédia et le spectacle Les Colocs de l’humour.  Son numéro Lettre à Ouandi au Gala de Martin Petit lui vaut une nomination pour le «Prix de la Relève Juste pour rire» et figure parmi Les meilleurs moments Juste pour rire diffusés au réseau TVA… « Alexandre Barrette a été la grande révélation du gala. » - Journal de Montréal.

En 2007, Alexandre est consacré Découverte de l’année au gala Les Olivier. L’été qui suit confirme son succès: animation des Mercredis Best Of et des soirées Tout court Québec (Juste pour rire), coanimation à De bonne heure su’l’piton (CKOI-FM), participation au gala de François Massicotte (Grand rire) et tournée de spectacles ROSEQ.

En 2008, il livre une rubrique hebdomadaire à Midi Morency (CKOI-FM) et Pour le plaisir (Radio-Canada), il écrit et joue dans des publicités télé et radio pour Boston Pizza en plus d’être porte-parole d’Arcadia, événement consacré à la culture du jeu vidéo. À ces projets, s’ajoute une 2e édition d’Humour sans modération (Éduc’alcool) dans les écoles secondaires et la populaire série télé COLOCS.TV (MusiquePlus) en nomination aux Olivier 2009, dont il est l’un des scénaristes et personnages principaux.  Durant l’été, il s’illustre à nouveau à Juste pour rire au Gala de Florence Foresti et au Grand rire éditions Québec, Gatineau et Sherbrooke. Il coanime Juste pour le fun - en vacances (CKOI) et pour la série Flash (TQS), il propose des chroniques humoristiques sur des inventions loufoques de son cru.

Il amorce 2009 avec une présence soutenue à la radio et au petit écran, l’écriture et le tournage de la 2e saison de Colocs.TV. Il reprend la coanimation de la matinale à CKOI et participe au festival Juste pour rire. L’automne ponctue les débuts d’Alexandre comme animateur de télévision avec sa propre série, Taxi payant. Diffusé à V, le jeu-questionnaire obtient un tel succès que le réseau lui confie l’animation d’une autre série, Atomes crochus. Cette même année, CKOI lui offre de piloter leur émission du retour au foyer, Tout un retour.

Tout au long de 2011, en parallèle aux troisièmes saisons de Taxi Payant et Atomes Crochus, il prépare son premier one-man show, Alexandre Barrette…et personne d’autre ! dont la première a lieu le 14 février 2012. Fidèle reflet de sa personnalité unique et originale, ses talents de «stand-up» ont atteint une belle maturité tout en conservant une grande spontanéité. Le succès est rapide et les critiques saluent l’aisance et le talent d’Alexandre. À l’automne 2012, l’animateur voit ses deux séries télé reconduites pour une quatrième saison. Celles-ci figurent désormais au palmarès des émissions les plus écoutées de la chaîne V. À la radio, l’humoriste coanime la nouvelle émission d’humour montréalaise du midi, Lunch de fou (CKOI).

Aux termes de la tournée Alexandre Barrette...et personne d'autre ! présentée devant 100 000 spectateurs, Alexandre attaque immédiatement l’écriture et le rodage d’un deuxième one-man show. Il signe sa première mise en scène pour Mon show de Korine Côté, acclamé par le public et la critique.  De plus, il reçoit une 5e nomination au Gala Artis (Atomes crochus et Taxi payant). À l’automne 2015, il obtient son premier Gémeaux pour Meilleure animation avec la série Taxi payant alors que celle-ci est renouvelée pour une 8e saison.

L’année 2016 débute sur une excellente note avec une importante tournée québécoise du nouveau spectacle solo Imparfait, louangé du public et de la critique. Il est invité au gala de Mike Ward (ComediHa!), il reçoit une 5e nomination au gala Artis comme Meilleur animateur d’émissions de jeux, Taxi Payant récolte une nomination aux Gémeaux et l’équipe d’Éric et les fantastiques (Énergie) l’accueille comme collaborateur. En 2017, la tournée d’Imparfait bat son plein avec 85 000 billets vendus et Alexandre récolte une 6e nomination au Gala Artis. En parallèle, il développe de nouveaux projets.

Source:   Zéro musique – www.zeromusic.com - (514) 499-9152

Représentation : Pierre Dumont – pierredumont@mac.com

17.05.17